La Cigale & la Fourmi
RETOUR
La Cigale, la Fourmi : on vous ment !

La Fourmi, ayant stocké tout l'hiver
Se trouva fort encombrée
Quand le soleil fut venu.
Qui lui prendrait ces morceaux
De mouches ou de vermisseaux ?

Elle tenta de démarcher
Chez la Cigale sa voisine,
La poussant à s'acheter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison prochaine.

" Vous me paierez, lui dit-elle,
Intérêt et principal. "
La Cigale n'est pas gourmande :
C'est là son moindre défaut.

" Que faisiez-vous au temps froid ?
Dit-elle à cette amasseuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je stockais, ne vous déplaise.
- Vous stockiez ? j'en suis fort aise.

Eh bien ! soldez maintenant. "

Françoise Sagan
La Cigale reine du hit-parade,
Gazouilla durant tout l'été
Mais un jour ce fut la panade
Et elle n'eut plus rien à becqueter.

Quand se pointa l'horrible hiver
Elle n'avait pas même un sandwich,
À faire la manche dans l'courant d'air
La pauvre se caillait les miches.

La Fourmi qui était sa voisine
Avait de tout, même du caviar.
Malheureusement cette radine
Lui offrit même pas un carambar.

— Je vous paierai, dit la Cigale,
J'ai du blé sur un compte en Suisse.
L'autre lui dit : z'aurez peau d'balle,
Tout en grignotant une saucisse.

Que faisiez-vous l'été dernier ?
— Je chantais sans penser au pèze .
— Vous chantiez gratos, pauvre niaise
Eh bien guinchez maintenant !

Moralité :
Si tu veux vivre de chansons
Avec moins de bas que de hauts
N'oublie jamais cette leçon :
Il vaut mieux être imprésario !

Pierre Perret